Vintage Worldwide

Edition du 09/11/2021
 

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Sommet

Gérard TREMBLAY


Au cœur du vignoble des meilleurs crus de Chablis, Gérard Tremblay s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant de grands vins racés et parfumés, complexes, très marqués par leurs terroirs propres. De l’art de parvenir au sommet, en famille. Gérard Tremblay est un remarquable propriétaire qui exploite un domaine de 37 ha avec son épouse Hélène, leur fils Vincent, et leur fille Éléonore. Aujourd’hui, Eléonore et Vincent sont officiellement à la tête du Domaine. Eléonore s’occupe de la vinification et Vincent se consacre au vignoble et à la commercialisation, faisant les assemblages ensemble. Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Beauroy, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands vins de Chablis. Le Domaine Tremblay utilise les techniques les plus sophistiquées alliées à une grande tradition historique. La famille travaille par gravité pour ne pas faire souffrir le raisin lors de la vendange. Le déchargement des baies s’effectue directement dans un pressoir pneumatique. Le débourbage statique dure 12 h, la fermentation alcoolique se déroule dans des cuves en inox dont la température est constamment contrôlée pour une meilleure maîtrise des fermentations (alcoolique et malo-lactique) en fonction de la qualité de chaque millésime. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, plus ample, bien persistant et très typé, avec des arômes très élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain dégage un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui, gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits. La qualité des millésimes 2018 : très grand millésime, très prometteur, les peaux étaient très fines malgré la sécheresse importante, les rendements sont élevés et nous avons une très belle qualité des jus. Millésime gourmand, aux connotations d’agrumes mûrs, un millésime de plaisir ! 2017 : millésime superbe, très concentré, d’un équilibre remarquable, grande finesse, des vins vraiment superbes, malheureusement nous n’avons pas de gros volumes. Notes de fleurs blanches, acidité non agressive qui contribue à l’équilibre du vin. 2016 : les vins sont très fruités, ce sont des vins très gourmands. Des vins superbes car ils sont aromatiques avec beaucoup de gras, déjà délicieux jeunes, mais qui pourront aussi se garder. 2015 : un millésime superbe, un vin très gourmand, aux arômes de fruits mûrs, très belle fraîcheur, c’est un vin plaisir. 2014 : très belle typicité Chablis, des vins complets qui ont un bon potentiel de garde. Ils offrent de jolis arômes de fleurs blanches, une bonne minéralité bien présente en bouche. 2013 : un vrai millésime de vigneron ! Très agréables dans leur jeunesse, des vins plus souples, qui font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années en bouteilles ou être carafé. 2012 : belle typicité Chablis, beaucoup de minéralité, il est un peu moins rond que le 2011. C’est un vin un peu plus vif, très intéressant, avec une bonne aptitude à la garde. 2011 : les vins sont très gourmands, agréables à déguster jeunes et ont suffisamment de matière pour durer dans le temps. 2010 : nez intense, très minéral, très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse, fin et ample. 2009 : beau millésime, avec du gras, un vin puissant, aux arômes dominés par les fruits frais et le pain grillé, de bouche intense, racé, harmonieux.

   

L’incontournable Domaine Gérard Tremblay

Gérard, Hélène, Vincent et Eléonore Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 40 98

Email : contact@chablis-tremblay.com

Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay



> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Jean-Marie NAULIN


Très belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 15 ha.  Pour Anthony Naulin, “l'année 2020 s'est avérée extrêmement bienveillante. Malgré une quantité modeste, la qualité prime et nous en sommes fort satisfaits. Les Chablis sont parfumés, concentrés, fruités et se rapprochent  du millésime 2019. Nous vendons actuellement toute la gamme de Chablis en 2019 puis, en cours d'année nous, passerons au 2020.” Très beau Chablis Premier Cru Beauroy 2018, au nez dominé par la noisette et les agrumes, rond, très équilibré, fin et riche à la fois, de bouche persistante, d’une grande complexité aromatique au palais (amande, pêche). On se fait plaisir également avec le Chablis Premier Cru Fourchaume 2018, avec des arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, le vin est ample, vraiment très agréable, parfait, par exemple, sur des papillottes de truite aux champignons des bois ou une terrine de volaille en gelée. Le Chablis 2019, tout en délicatesse, où dominent le tilleul et les petits fruits secs, d’une belle finesse, et tout en structure et parfums. Quant au Petit Chablis 2019, il est issu de vieilles vignes de plus de 35 ans, qui lui apportent des arômes de fruits frais et de fumé, bien vif et frais, parfait avec une cassolette de crabe ou des crevettes grises.


6, rue du Carouge
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Email : domainenaulin@orange.fr
Site personnel : www.domaine-naulin-chablis.fr

Château BELLEGRAVE


Au sommet. Les grands-parents paternels s’installent en Gironde à la fin du XIXe siècle. Les grands-parents maternels arrivent quant à eux vers 1925. Originaires du Périgord et de Corrèze, ils se consacrent à l’agriculture et à la viticulture, à Arveyres une commune près de Libourne où l’on fait du Bordeaux Supérieur. Le fils, Jean Bouldy, et sa femme Andrée, achètent Château Bellegrave en 1951. Le couple s’attelle à la tâche en bon vigneron, ne comptant pas son temps aussi bien dans la vigne que dans le chai. Sur la seconde partie du XXe siècle, les Bouldy sont les dignes représentants de ces familles qui ont donné un nouvel essor à l’appellation Pomerol, avec courage, humilité, persévérance et sur des propriétés à l’image de leur discrétion et de leur abnégation. Jean-Marie Bouldy reprend la propriété en 1980, rejoint par sa femme, Pascale en 1995. Leurs enfants viennent aussi travailler à la propriété, Aurélie en 2014 et Jean-Baptiste en 2015, perpétuant ainsi la vocation très familiale du Château Bellegrave. Cette belle propriété́ de 8,5 ha, 75% Merlot et 25% Cabernet franc, bénéficie d’un terroir de graves caillouteuses de surface, d’argile et de sable et d’un sous-sol riche en oxyde de fer, également appelé “crasse de fer”. En 2009, Château Bellegrave fait son entrée officielle en conversion à l’agriculture biologique contrôlée par Ecocert. Remarquable Pomerol 2018, belle attaque ronde et charnue, aux arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, myrtille), un grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance raffinée. Le 2017, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample, racé et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Typicité et séduction dominent ce très grand 2016, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, de couleur pourpre, aux tanins présents et délicieusement fondus. Superbe 2015, épicé, généreux, aux tanins savoureux, ample et distingué, suave, dense, avec des nuances de mûre et d’humus, de bouche complexe. Le 2014, très typé, qui dégage un nez subtil où dominent la prune et les sous-bois, mêlant rondeur et structure, avec, en bouche, ces nuances de cerise et de cannelle, est d’un bel équilibre, tout en nuances. Le 2013, “sur le fruit”, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, c’est un vin savoureux. Joli 2012, tout en bouche, avec des nuances de cuir et de griotte confite, un vin gras et corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Le 2011, dégage un nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges cuits, un vin tout en harmonie, structuré, généreux, très aromatique, avec des tanins. Le 2010 est l’une des plus belles réussites du Château, de couleur grenat profond, un grand vin très équilibré, au nez comme en bouche, avec des nuances de groseille, de cassis et de truffe, avec des tanins riches, à la fois puissants et savoureux. Œnotourisme sur place.

Jean-Marie et Pascal Bouldy
Lieu-dit René
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 20 47
Email : chateaubellegrave@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubellegravepomerol.com

Château des ROCHETTES


Au sommet. Si la vigne était déjà présente au XVe, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet qui reprendra les rênes du vignoble. Passionné de vins liquoreux, il mettra en place un groupe de travail au début des années 1990 pour la reconnaissance et la codification de la mention “sélection de grains nobles”. L’âge de la retraite approchant et n’ayant pas d’enfant intéressé par la reprise, il accepte de vendre le Château des Rochettes à Catherine Nolot, déjà propriétaire d’un vignoble voisin, le Domaine de L’Eté. Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l'environnement (enherbement). Pour Yannick Babin, “la vendange 2020 a été la plus précoce qu'il ait jamais connue, récolte homogène où quantité et qualité se rejoignent, vendange débutée fin Août pour les Crémants de Loire et les Chardonnay. Les vins sont fruités frais avec un peu plus de concentration que le 2018 et des degrés élevés, ce sont des vins gourmands, de belle structure, équilibrés. Nous préparons une nouvelle cuvée de Crémant 20/49 (base du millésime 2020, 100% Chardonnay, fermentation en fût ) qui sortira en 2022 - 2023. Nous avons aussi créé avec 12 vignerons une station-météo pour connaître les risques de mildiou et savoir quand nous devons traiter. Nous commercialisons cette année : Coteaux du Layon Vieilles Vignes 2017, Anjou-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Anjou-Villages Vieilles Vignes 2018, Anjou Blanc Pièces du Moulin 2018 (fermenté en fûts), Rosé de Loire 2020, Cabernet d'Anjou 2020, Coteaux-du-Layon Rochette moelleux 2019, Coteaux-du-Layon Domaine de l'Eté 2017, Coteaux-du-Layon Vendanges de novembre 2018, Coteaux-du-Layon Sélection de Grains Nobles 2017, Crémant de Loire blanc 2016- 2017, Crémant de Loire rosé 2018.” On ne présente plus ce magnifique Coteaux-du-Layon Vieilles Vignes 2017, médaille d’argent Paris 2019, très bel équilibre, suave, fruité, bien typé, fleurant bon le genêt et l’amande, un joli vin associant souplesse et ampleur au palais. Remarquable Anjou blanc Pièces du Moulin 2018, médaille d’Argent Paris 2020, fin, subtil au nez comme en bouche (noix fraîche, poire...), d’une grande persistance aromatique, de couleur jaune paille, d’une belle longueur, parfait sur des cuisses de grenouilles au cerfeuil ou un mille-feuille d'œufs brouillés au saumon fumé. Il y a encore cet Anjou-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Anjou-Villages rouge Vieilles Vieilles 2018, particulièrement charmeur, au nez présent avec des notes de violette et de mûre, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins mûrs, qui poursuit son évolution.

Catherine Nolot - Gérant : Yannick Babin
104, Les Rochettes
49700 Concourson-sur-Layon
Téléphone :02 41 59 11 51
Email : chateaudesrochettes@orange.fr
Site personnel : www.domaine-ete.com

CHATEAU SAINT-MARTIN-DES-CHAMPS


Situé au cœur du Languedoc à quelques kilomètres de la Mer Méditerranée et sur les premières pentes des Cévennes, le Château Saint Martin des Champs, fut bâti au XVIIe siècle à proximité d'un Hermitage du VIIe siècle, où faisaient halte les pèlerins qui se rendaient à Saint-Jacques de Compostelle. Les magnifiques bâtiments s'intègrent depuis leur origine dans le vignoble. Témoins de l'histoire, les immenses écuries et les cuves à vins construites en pierre de taille, datent de 1752 et sont toujours en services dans les chais. Les propriétaires, Pierre et Michel Birot, sont vignerons de père en fils depuis 1675. Ils cultivent de façon raisonnée et avec amour, leur vignoble de 98 ha, implantés sur des sols argilo-calcaires idéalement exposés plein sud. Ils élèvent avec passion et rigueur ces grands vins, satisfaisant ainsi l'amour qu'ils portent à leur métier. Formidable Saint-Chinian Rouge Les Terrasses de Fontenille 2016, c’est un vin coloré, au nez de fruits rouges frais, épicé. Les Saint-Chinian rouge Vieilles Vignes 2017 et 2016, sont des vins à découvrir absolument, avec leurs arômes de fruits mûrs et ces notes de chocolat. Il y a également ce bel Hermitage blanc 2017, issu d’un assemblage de Chardonnay et de Viognier, suave mais d’une belle fraîcheur, aux arômes floraux. L’Hermitage rouge 2017 est issu d’un assemblage de Merlot et de Cabernet, un vin de bouche charnue, de robe rubis, où dominent des notes de cassis, de griotte et d’épices, très parfumé au palais. Le Saint-Chinian rosé cuvée Camille 2018, est d’une belle couleur, rosé très pâle, néanmoins, très jolie concentration, arômes floraux. Excellent Saint-Chinian rouge cuvée Bergerie de Saint-Martin 2017, il est de couleur rubis profond, au nez puissant dominé par la garrigue et la cerise noire, de très bonne bouche, avec ces notes persistantes de fumé et de cassis, bien réussi. Le Saint-Chinian rosé cuvée Bergerie 2018, d’une couleur très délicate, est tond, de bouche savoureuse. Nous poursuivons avec ce Saint-Chinian rouge cuvée Mathieu 2013, composé de Syrah, Grenache et Mourvèdre, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, poivre...), de base tannique importante, un vin solide. Découvrez la gamme Méli-Mélo en commençant par l’IGP Pays d’Oc rouge Méli Mélo 2018, charnu et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau et l’humus. L’IGP Pays d’Oc blanc Méli Mélo 2018, aux notes florales subtiles, dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, est très abordable. En terminant par l’IGP Pays d’Oc rosé Méli Mélo 2018, associant rondeur et nervosité, de bouche fruitée et rafraîchissante. Et l’IGP Pays d’Oc rouge cuvée "Plus on aime... moins on soufre !" 2017, avec des arômes de petits fruits rouges et des notes fraîches, aux tanins souples, un vin de plaisir. Profitez-en pour prendre le temps de faire la visite gratuite des chais avec dégustation, balade pédestre, circuit VTT, expositions de peinture... et de profiter de leurs gîtes, remarquablement situés.


Route de Puimisson
34490 Murviel-Lès-Béziers
Téléphone :04 67 32 92 58
Email : domaine@saintmartindeschamps.com
Site : saintmartindeschamps
Site personnel : www.saintmartindeschamps.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LAFARGUE


Une propriété menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s?est passionné pour son cru, le développant petit à petit. Le domaine compte 18,35 ha : presque 16 ha en rouge et 2,5 en blanc. Les vignes ont une moyenne d'âge de 20 à 25 ans. Les vendanges en blanc sont manuelles et effectuées par tries successives selon un critère phytosanitaire très rigoureux. Elles sont en grande partie mécaniques en rouge depuis 1997 (les plus jeunes vignes sont vendangées à la main), à maturité optimale et selon, là aussi, un critère phytosanitaire extrêmement rigoureux.



Voilà un superbe Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2018 (sélection de vieilles vignes, faibles rendements, vendanges manuelles à maturité optimale), a une belle robe foncée, de bonne base tannique, riche et persistant en bouche, il est gras, aux notes de prune et de sous-bois, d?excellente évolution. Le 2016, de couleur profonde, est structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale (un vrai cadeau pour 22 €).
Le Pessac-Léognan rouge 2018, a une couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d?humus, de charpente très élégante.
Beau Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2019, très équilibré, d?une fraîcheur persistante, un vin classique qui développe un nez puissant d?agrumes mûrs, au boisé bien fondu, dominé par une puissance aromatique persistante, de bouche intense où l?on retrouve l?acacia et les agrumes, un vin qui évolue (22 €).

Famille Leymarie
9, impasse de Domy
33650 Martillac
Tél. : 05 56 72 72 30
Email : scea@chateau-lafargue.com
www.chateaulafargue-france.com
Achetez ce vin au prix direct propriété


Les VIGNERONS du BRULHOIS


Domaine Fabre


Provenant de 95 ha en culture raisonnée, les vins des domaines Fabre sont commercialisés en direct sans passer par la place de Bordeaux, ce qui permet de mieux maîtriser la distribution et d'assurer la diffusion dans le secteur traditionnel.
Ce Haut-Médoc 2009 m'a particulièrement séduit, généreux, puissant, aux saveurs fruitées, aux tanins bien présents, riche et gras, un vin qui devrait tenir ses promesses. Le 2008, avec ce nez caractéristique de petits fruits rouges frais (cassis, griotte...), aux tanins denses, est tout en nuances, tout en bouche, d'excellente garde. Le Haut-Médoc Château La Tonnelle 2009, charnu comme on les aime, aux tanins très élégants mais riches également, de jolie robe grenat, d'une belle harmonie avec ces notes de petits fruits rouges mûrs, de bonne charpente. Le 2008 est de couleur foncée, aux tanins bien présents, riche en arômes, bien concentré mais tout en souplesse, non encore à maturité, naturellement. Goûtez le Haut-Médoc Château Landat 2009, aux connotations de fruits mûrs légèrement épicés (griotte, cassis...), de bouche ample et bien structurée. Toujours sans hésiter.

Domaines Fabre sarl

33250 Cissac-Médoc
Tél. : 05 56 59 58 16
Fax : 05 56 59 57 97
Email : domaines.fabre@enfrance.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020

 



A. MARGAINE


Domaine GOURON


Château BERTHENON


Jean-Michel PELLETIER


THÉVENET-DELOUVIN


Vignobles GONFRIER


Domaine de TERREBRUNE


Domaines AIME ARNOUX


Château La CAMINADE


Château MAYNE LALANDE


Domaine René CACHEUX et Fils


Michel MORILLEAU


Domaine de MAGALANNE


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine René FLECK et Fille


Château des ARNAUDS


Domaine La MEREUILLE


Château La CLOTTE-FONTANE


Domaine ALARY


Château BOUSCAUT


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Domaine Robert KLINGENFUS


Henry NATTER


Château PIGANEAU


Château BRONDELLE


Domaine BRISSON


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château SAINTE-BARBE


Domaine François BERTHEAU



DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE PIERRE GELIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales