Vintage Worldwide

Edition du 15/09/2015
 

Château BOUSCAUT

Sommet

Château BOUSCAUT

Au Sommet. Si le vignoble de Bouscaut existe depuis le XVIIe siècle, il est acquis en 1979 par Lucien Lurton, l’une des grandes “figures” bordelaises et propriétaire d'une dizaine d’autres crus de référence (Brane, Climens...).


Aujourd'hui, c’est sa fille, Sophie Lurton, à qui il a donné la propriété en 1992, qui est aux commandes. Depuis, elle s'attache avec son mari Laurent Cogombles, lui-même ingénieur Enita, à extraire le meilleur de ce terroir très original, essentiellement composé de terres argilo-graveleuses, sur socle calcaire. En 2011, un nouveau chai à barriques de 300m2 dont les murs extérieurs sont couverts de douelles de barriques est sorti de terre tandis que l'ensemble des installations était rénové avec l'architecte Arnaud Boulain. Belle verticale sur place, 2012 à 2002, en blancs et rouges. En rouges, Pessac-Léognan GCC 2012, certes, encore fermé, dégage un nez de mûre et de fumé, aux connotations complexes de mûre et de poivre en bouche, de couleur soutenue, d'une finale à la fois puissante et ronde. Le 2011 est toujours l’une des plus jolies bouteilles de ce millésime, avec cette robe pourpre profonde, ce nez de fruits rouges (cerise, prune) et de cannelle, aux tanins arrondis, un vin long en bouche mêlant fraîcheur et maturité, qui poutsuit une jolie évolution. Le 2010 est remarquable, dense, séveux, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, très harmonieux au nez comme en bouche, un vin parfumé, alliant couleur et matière, de garde comme ce 2009, puissant et charnu, où s’entremêlent les fruits macérés et une pointe de poivre rose, opulent. Superbe 2008, ample, riche, au bouquet très développé avec des nuances épicées, un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, solide mais très délicat, vraiment remarquable aujourd’hui. On poursuit avec un 2007, rond, plus facile, qui parvient à maturité. Le 2006 est très classique, très typé de son appellation et du millésime, chaleureux, fondu, avec de jolis tanins.  Le 2005, lui, déploie tout son charme après un carafage, un vin aux tanins complets, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de framboise cuite, de musc et de prune, de grande charpente et d’une belle harmonie en finale, encore jeune.  Le 2004 se goûte très bien, rond, parfumé, tout en charme, tandis que le 2003 parvient à maturité, avec ces connotations légèrement giboyeuses. Quant au 2002, il est remarquable, typé, tout en bouche avec ces senteurs d’humus et de cassis très mûr. En Blancs, ce Pessac-Léognan 2012 est déjà très agréable, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale. Le 2011 est superbe, très parfumé (pêche, coing, narcisse), d’une bouche particulièrement séduisante, soyeuse, savoureuse. Le 2010 est gras, dense, avec des connotations dicrètes de fruits secs, assez classique du “style” Bouscaut, encore jeune, tandis que le 2009 se dévoile plus rapidement, avec une bouche florale et légèrement musquée, très agréable. Le 2008 se démarque de la série, avec un nez complexe (cire d’abeille, gâteaux secs), moins typique de Bouscaut, mais très harmonieux néanmoins. Le 2007 est plus neutre, assez léger. Le 2006 relance les papilles avec une ampleur certaine, une saveur délicate (agrumes mûrs, noisette), et une belle persistance d’arômes au palais.  Le 2005 est formidable : dense, complet, parfumé, racé, il a tout pour lui, comme le 2004, plus fin, légèrement vanillé au nez comme en bouche, particulièrement savoureux aujourd’hui. Comme le 2005, le 2003 se goûte vraiment remarquablement, il est harmonieux, gras, développe des nuances exquises, au nez comme au palais. Le 2002, plus souple, de très belle robe, possède son propre charme, un très joli vin où s’entremêlent le chèvrefeuille et la poire, le musc et le grillé, ample et délicieux.

   

Château BOUSCAUT

Sophie Lurton et Laurent Cogombles
1 477, avenue de Toulouse
33140 Cadaujac
Téléphone : 05 57 83 12 20
Télécopie : 05 56 83 12 21
Email : cb@chateau-bouscaut.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN
MARTINOLLE-GASPARETS
LONGUEROCHE
CASCADES (bl)
MATTES-SABRAN
SPENCER LA PUJADE
CAMBRIEL (bl)
GRAND-ARC
CANOS
VIGN. CAMPLONG
TRILLOL
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
FABAS (bl)
BARROUBIO
BERTRAND-BERGÉ
CLARMON
COUPE-ROSES
HERBE SAINTE
ROUDENE
PÉPUSQUE
VIEILLE (PSL)
CLOS CENTEILLES
PECH-D'ANDRÉ (bl)
AGEL
CAVAILLES
ENTRETAN
GRAND GUILHEM
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI
PEYREGRANDES (F)
SAINT-MARTIN-CHAMPS
CLOTTE FONTANE
ESTABEL CABRIÈRES
FAMILONGUE
GUIZARD
REYNARDIÈRE (F)
CAVE ROQUEBRUN
VALAMBELLE
CROIX CHAPTAL
PECH DE LUNE
METEORE (F)
ARGENTEILLE
BOUSQUETTE
CLOS BELLEVUE
MAS de CYNANQUE
L'ESCATTES
GRANDES COSTES
SAUVAIRE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
BARTHE
CASA BLANCA
DOMAINE DE BELLEVUE
MAS ROUS
TERRES DE MALLYCE
MODAT
MOULINES
GRESSAC
Mas de MADAME
LE SOULA
PLAINE-HAUTE
PIÉTRI-GIRAUD
SERRES (Malepère)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
FONTSAINTE
(FONTFROIDE*)
AURIS
(BORDE-ROUGE)
ROQUE-SESTIERE
(SAINT-MICHEL Les CLAUSES)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
LA GRAVE (bl)*
PIQUE PERLOUP (bl)
FAUZAN
LAURIERS (PP)
MAILLOLS
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
COSTEPLANE*
FLAUGERGUES
FONTAINE-MARCOUSSE
KARANTES
MADURA
MARION PLA
GALTIER*
(MAS NUY)
JORDY
(LÉGENDES)
MONTPLO
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
MAIRAN
(CLOS SAINT-GEORGES)
COUME DU ROY
MAS DES QUERNES
MILLE VIGNES
MINGRAUT
RIVES-BLANQUES
MONTANA
LOUS GREZES



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(Philippe NUSSWITZ*)
(BOURDIC*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

FAMILLE ELIE SUMEIRE VIGNERONS EN PROVENCE


Les vignobles s’étendent sur 300 ha, avec un âge moyen de 30 ans. Les vignes sont cultivées selon les règles de l’agriculture raisonnée, labourage et travail à l’ancienne, en respectant la charte “Nutrition méditerranéenne en Provence”.  Toujours une référence, ce superbe Côtes-de-Provence Sainte-Victoire cuvée César rosé 2014, Grenache 75%, Syrah 25%, macération pelliculaire de la vendange sélectionnée, égrappée à basse température dans les pressoirs thermo-régulés en acier inoxydable, puis fermentation à température contrôlée en cuves acier inoxydable... le vin, qui collectionne les récompenses, dégage des senteurs caractéristiques de pêche, de rose et de fruits secs, alliant rondeur et fraîcheur aromatique, complexe et savoureux, tout en subtilité aux papilles. Le Côtes-de-Provence Château Coussin Sainte-Victoire rouge 2011, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, de bouche intense et dominée par le pruneau confit, est un vin très équilibré, tout en persistance, qui poursuit une belle évolution comme le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rouge 2009, issu d’un terroir d’éboulis et de colluvions d’argiles ou de grès, au nez complexe où prédominent le cassis et la groseille, aux tanins fondus mais bien présents. Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rosé 2014, Grenache 70%, Cinsault 25% et Syrah 5%, est friand, vif et parfumé, très persistant en bouche où l’on retrouve des nuances de fruits frais. Provenant du vignoble de Cuers, il y a encore ce Côtes-de-Provence Château d’Afrique rosé 2014, Grenache 40%, Cinsault 20%, Syrah 20% et Tibouren 20%, de robe délicate, alliant nervosité et rondeur, vif, bien parfumé, d’une très jolie ampleur en bouche. Goûtez également le Côtes-de-Provence Château Coussin Sainte-Victoire rosé 2014, Grenache 65%, Cinsault 20% et Syrah 15%, de belle couleur, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Savoureux blanc 2013, pur Rolle, de belle robe, ferme et suave au palais avec des nuances de poire, d’une jolie finesse, tout en distinction et richesse à la fois.

Famille Sumeire
Château Coussin - 1 048, chemin de Coussin
13530 Trets
Téléphone :04 42 61 20 00
Télécopie :04 42 61 20 01
Email : sumeire@sumeire.com
Site personnel : www.sumeire.com

Château La CLOTTE-FONTANE


Un domaine de 130 ha. Enserré dans une boucle du Vidourle, le Château fût construit sur les ruines d'une villa romaine. En 1432, il est cité comme appartenant au comte Pierre de Ganges, mais c'est au XVIIIe siècle que Jean Mouton de la Clotte lui donne son architecture actuelle. Lorsqu'il fût incendié en 1792, le comte de Montlaur était propriétaire et sa famille l'est restée jusqu'au siècle dernier. C'est dans les années 1990 que, tombés sous le charme, Maryline et Philippe Pagès en firent l'acquisition et œuvrent depuis pour lui donner sa magnificence d'antan. Savoureux Coteaux-du-Languedoc Terres de Sommières 2010, 1/2 ha de Grenache et 1 ha de Syrah, coteaux caillouteux calcaire dur, sol peu profond, cuvaison longue de 4 semaines, élevage en fûts pendant 12 mois, de belle intensité, aux arômes fruités de fruits rouges et d’épices, un vin ample et volumineux, avec des tanins veloutés, de bonne garde.   Le Coteaux-du-Languedoc rouge Mouton La Clotte 2009, marqué par ses Syrah et Grenache sur plateau argilo-calcaire, élevé 12 mois en fûts, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, est corsé et charpenté, avec cette bouche puissante en finale. Le Coteaux-du-Languedoc rouge 2011 est un vin charnu, au nez présent avec des notes de réglisse, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins mûrs et très équilibrés, très classique. 

Maryline et Philippe Pagès
Route de Lecques
30250 Salinelles
Téléphone :04 66 80 06 09 et 06 77 79 07 99
Télécopie :04 66 80 42 60
Email : chateaulaclottefontane@gmail.com
Site personnel : www.clotte-fontane.fr.st

Domaine de la BARTHE


Une partie de ce domaine ancestral a été repris par la famille Eychenne depuis 3 générations. Depuis, Viera et Yves œuvrent pour mettre en valeur les différents terroirs qui le composent. Le vignoble est constitué d'une grande diversité de cépages (Syrah, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Marselan, Muscat d'Alexandrie, Muscat à Petit grains). Les terres sont situées sur des lieux chargés d’histoire : coteaux bordant le Canal du Midi, les flans argilo-calcaires de l'Oppidum d'Ensérune où la vigne, depuis des millénaires a plongé ses racines et a imprégné notre culture comme en témoignent nos ancêtres Grecs et Cathares. Il y a également le plateau de Vendres et son terroir unique entre mer et garrigue, où le vent du nord et les embruns de la mer font la typicité des cuvées. Coup de cœur pour cet IGP Coteaux du Libron Métamorphose 2012, aux tanins très équilibrés, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, de bouche puissante et fondue à la fois, un vin qui demande un peu de temps. La cuvée Allagresse 2012 est dans la lignée, charnue et parfumée, de robe pourpre et brillante, au nez puissant où domine la groseille, de bouche dense comme l’Eurythmie 2012, charnu, très parfumé (cassis, humus, épices), un vin puissant, alliant charpente et rondeur en bouche, tandis que le Symphonie des Cinq Sens 2012, au nez puissant (fraise des bois, prune, humus...), est un vin aux tanins souples mais bien présents, corsé et bien charpenté.

Viera et Yves Eychenne
14, route de Capestang
34500 Béziers
Téléphone :04 67 28 60 29
Email : eychenne.yves@club-internet.fr
Site personnel : www.domainedelabarthe.fr

DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


Les coteaux sablonneux, le soleil du midi et la patience de neuf générations ont façonné le vignoble de ce Domaine dont la production annuelle est d'environ 1000 hectolitres. Sur près de 21 hectares sont plantés des cépages chaleureux: grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, bourboulenc etc... La vinification est assurée par la propriétaire Françoise Simon. Journaliste pour la presse écrite et la télévision à Paris, Docteur ès-lettres et enseignante à l'Université de Nanterre, Françoise Simon est devenue vigneronne suite au décès de son père en 1995. Pour réjouir vos tables et mettre en valeur les mets que vous y présentez, le Moulin Du Pourpré produit des vins de trois couleurs: Le ROUGE issu d'un assemblage de 50% syrah et 50% grenache est très classique, racé, aux tanins ronds. Très fin au nez, il est intense, parfumé, charnu en bouche avec une dominante de fruits rouges surmûris et de cassis, accompagné de notes d'épices et de sous bois. Il associe souplesse, velouté, élégance et structure. Le ROSE : de robe soutenue, est issu d'une saignée de syrah, grenache et cinsault avec, parfois, une pointe de mourvèdre. C'est un vin de caractère, savoureux, puissant et friand, fringant et épicé, aux arômes de fruits rouges. Il se boit très frais, à l'ombre. Le BLANC : issu d'un pressurage direct de Bourboulenc, Ugni blanc, et grenache blanc qui lui confère une grande fraîcheur, des notes de fleurs blanches, et d'abricot, du fruit et une belle persistance en bouche. Le passage en fût de chêne d'une petite partie lui apporte de la rondeur associée à des notes de vanille. Notre ROSE : LA VIE EN ROSE, une cuvée dont le nom correspond bien aux qualités aromatiques de ce rosé: délicieusement rétros comme des bonbons anglais à la framboise et la groseille que l'on suçote en écoutant les mélodies de Piaf. Puissant et long en bouche, comme la voix vibrante de la chanteuse. Gouleyant et acidulé, telle la gouaille des faubourgs de la Parigotte. Du charme et le côté flatteur des intonations caressantes d'Edith, ce rosé chaleureux donne envie de chantonner: «...je vois la vie en rose....et ça m'fait quelque chose. Il est entré dans mon coeur une part de bonheur, dont je connais la cause....» L'émotion est au rendez-vous. Simple, vraie.

Françoise Simon

30200 Colombier-Sabran
Téléphone :04 66 89 73 98
Télécopie :04 66 89 92 26
Email : moulindupourpre@vinsdusiecle.com
Site : moulindupourpre
Site personnel : www.moulin-du-pourpre.com


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


“Cette année, nous dit Jean-François Janoueix, nous vendons surtout les 2012, 2011 et 2010. Le 2012 est une année de Merlot, c’est du plaisir à l’état brut quand on goûte ces vins-là. Le 2012 est à la fois souple, bouqueté, bien fruité, rapidement bon à consommer.
Le 2013 est un vin qui va être très intéressant en rapport qualité-prix, comme l’a été le millésime 2007. Les vinificateurs ont sorti de jolis vins. Pour les vins issus de très bons terroirs, à ces prix-là, ce sera de bonnes affaires à ne pas manquer. Quand on le goûte, on l’achète, car pour le prix, le plaisir est au rendez-vous. En 2013, on perd de l’argent car on a récolté beaucoup moins, on s’est appliqué tout autant et on le vend moins cher… heureusement que le 2014 arrive, lui, c’est un grand millésime qui mérite la note de 18 sur 20, ce seront des vins juste en dessous des 2009 et 2010.”
Pour l’instant, on se fait plaisir avec ce Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2013, pour lesquellles, en effet, les sélections ont permis de réussir ce vin de robe pourpre, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en persistance. Très savoureux 2012, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de couleur rubis profond, charnu, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir.
Goûtez également le Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2012, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Le 2012 est remarquable, à la fois dense et souple, aux senteurs de fruits mûrs, de bouche séduisante. Le 2011, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées en bouche, est un vin soyeux, avec beaucoup d’élégance. 
Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2012, riche et parfumé, classique et savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits et les épices, de belle robe pourpre, d’excel­lente bouche. Le 2011, marqué par la cerise confite et le musc, est tout en bouche, suave, coloré.
Le Saint-Emilion GC Câteau le Castelot 2012, chaleureux, de couleur rubis, riche et élégant, tout en bouche, est bien épicé, avec des notes de groseille.
Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Tél. : 05 57 51 41 86
Fax : 05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
www.josephjanoueix.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château MAUCAILLOU


En tête des Deuxièmes Grands Vins Classés.
Je connais, et j’apprécie, la saga Maucaillou depuis le premier Guide. La famille Dourthe, d'origine landaise, se dédie à la viticulture et à l'élaboration de Vins fins depuis le milieu du XIXe siècle. Philippe Dourthe, passionné par les grands terroirs viticoles et la production de Vins de haute expression représentait la 5e génération. Ses enfants, Caroline, Pascal et Magali, perpétuent cette longue et noble tradition, et n'ont de cesse d'agrandir le patrimoine familial.
En 1972, la famille reconstitue le vignoble du Château Felletin Cru Bourgeois situé à Lamarque en Haut-Médoc qu’ils commercialisent sous le nom de Maucaillou-Felletin. En 1989, les Dourthe rachètent le Château Duplessis-Fabre, Cru Bourgeois à Moulis, puis l’aventure passe par la rive droite où ils acquièrent en 2003, le Château de Beau Rivage, en Bordeaux-Supérieur, situé sur un splendide terroir surplombant la Garonne. À ce jour, ils contrôlent 150 ha de vignobles sur des terroirs privilégiés et méticuleusement sélectionnés, et la production annuelle totale atteint environ un million de bouteilles. Ils produisent des Vins qu’ils vinifient eux-mêmes et qu’ils commercialisent au meilleur rapport qualité-prix pour permettre ainsi aux nombreux amateurs de partager le plaisir qu’ils ont eu à élever de tels Vins de prestige.
Maucaillou s’étend sur 90 ha de vignes d’âge moyen de 25 ans (51% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot et 7% de Petit Verdot) et se trouve au cœur du Médoc à Moulis. Cette très belle propriété occupe une situation privilégiée entre Margaux et Saint-Julien. C’est le fief de la famille Dourthe qui y consacre son énergie depuis de nombreuses années et a constitué une formidable entité en plus du vignoble et des chais : école du vin, salle de réception, chambres et table d’hôtes au Château, musée des arts et métiers de la vigne et du vin... Les terroirs viticoles qui portent les vignes du Château Maucaillou sont constitués de belles croupes d’alluvions du quaternaire provenant en grande partie de la nappe graveleuse garonnaise de Güntz (80% de Graves de Güntz et 20% d’argilo-calcaire), celle des Grands Crus Classés du Médoc.
La vinification s’effectue dans un cuvier luxueux bénéficiant de l’équipement automatisé, un modèle du genre souvent cité en exemple par les sommités de l’œnologie bordelaise. La cuverie tout en acier inoxydable est équipée de contrôles thermiques précis pour appliquer leur propre méthode de vinification qui consiste à baisser la température durant les premiers jours de fermentation afin d’extraire la quintessence des arômes de fruits, puis de relever la température du moût, en fin de fermentation, pour l’extraction des tanins les plus fins et obtenir une belle couleur soutenue.
Les Vins du Château Maucaillou sont d’une couleur très foncée, les tanins sont fins, on note beaucoup de gras, de richesse, de fruité, très caractéristique avec des saveurs mûres, les Vins sont harmonieux, généreux et corsés.
On le voit bien en débouchant ce grand Moulis 2012, mêlant structure et charnu, des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin riche, d’une belle longueur. Savoureux 2011, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d'humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins denses et souples à la fois, particulièrement soyeux. Superbe 2010, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, des tanins bien enrobés, un vin généreux, typé et persistant.
Le 2009 est dans la lignée, riche au nez comme en bouche, aux nuances de fraise des bois, d’épices et d’humus, aux tanins très équilibrés et savoureux, de belle évolution. Le 2008 est très typé, d’une belle couleur foncée, le bouquet est intense, le vin dégage des arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, un très beau vin charnu, complet et complexe, de belle évolution.
Remarquable 2007, très belle couleur rouge soutenu pour ce vin ample et soyeux avec une très belle matière, élégant et riche à la fois. Le 2006 est un grand vin, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, aux tanins mûrs et structurés, au nez de cassis, de griotte et d’épices, ample, de belle évolution. Très beau 2005, de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances bien particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe, un vin très dense, complexe, de garde.
Le N°2 de Maucaillou 2012, bien corsé mais très fin, est très parfumé (cassis, humus...), de bouche savoureuse. Ce Cadet du Château Maucaillou est un vin issu de sélections particulièrement sévères.
Le Haut-Médoc de Maucaillou 2012 est de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante mais puissante. “Le Haut-Médoc de Maucaillou, me précise Pascal Dourthe, est un vin que nous avons proposé à la place de Bordeaux à partir du millésime 2003. C’est une qualité un peu différente de Maucaillou, un vin qui a ses propres particularités avec notamment un fruité enveloppant très agréable. Le Haut-Médoc de Maucaillou est issu des vignes situées sur la commune de Lamarque et qui font partie intégrante du Château Maucaillou. Cela correspond à des parcelles que mon père avait achetées il y a fort longtemps et que nous sommes heureux de mettre en valeur tant elles sont situées sur des terroirs contigus à Maucaillou.”
Goûtez aussi le Château Maucaillou Felletin, 60% Cabernet-Sauvignon, 24% Merlot et 16% de Cabernet franc, de belle robe soutenue, bouche puissante, très fin, charnu, parfumé (griotte, humus...), un vin où l’intensité s’allie à la souplesse. Château Maucaillou Felletin est une propriété située à l’entrée du bourg de Lamarque au lieu-dit “l’enclos” et occupe la majeure partie de la plus belle croupe graveleuse de la commune. Le vignoble (60% Cabernet-Sauvignon, 24% Merlot et 16% de Cabernet franc) s’étend sur un terroir 100% Graves de Güntz.
Il y a aussi le Bordeaux de Maucaillou 2012, ample et parfumé, très légèrement épicé comme il se doit, tout en arômes, tout en charme, bien charnu. Il y a aussi ce séduisant I Love Moka You 2012 (il faut dire que le nom est particulièrement bien trouvé), dans la continuité de ce que l’on sait faire ici, un vin ample, parfumé, charmeur, de bouche chaleureuse.
Famille Dourthe

Château MONGRAVEY


C’est à partir d’un petit vignoble en appellation Margaux hérité de son père en 1980, que Régis Bernaleau développe ses deux propriétés de Braude et Mongravey. Une culture raisonnée pour ce vignobles de 19 ha. 
Voilà un bien joli Margaux 2012, issu d’un élevage de 18 mois, 100% en barriques dont 60% de bois neuf, bien marqué par son Cabernet-Sauvignon majoritaire, de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, vraiment très réussi, à prévoir sur un des feuilletés aux morilles. Excellent 2011, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure (23 e environ).
Le Haut-Médoc Château Braude Fellonneau 2012, de base tannique importante et très équilibrée, est dense, de robe soutenue, charnu, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois.
Goûtez le Haut-Médoc Château Braude Cru Bourgeois 2012, de robe intense, un vin de bouche puissante, fin, charnu et parfumé (griotte, humus…), de bouche flatteuse.
Karin et Régis Bernaleau
8, avenue Jean-Luc Vonderheyden
33460 Arsac
Tél. : 05 56 58 84 51

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



BRIXON-COQUILLARD


Charles MIGNON


Eugène RALLE


Domaine STOEFFLER


Domaine de NOIRÉ


Château BOURSEAU


Château BELLES-GRAVES


Château La PEYRE


Château PIGANEAU


Francis BLANCHET


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Château BELLEGRAVE


Château des GRAVIÈRES


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Domaine GROS Frère et Soeur


Château CANON-CHAIGNEAU


Jean-Yves LAROCHETTE


Château de LAUBERTRIE


Château de COUDOT


Château BASTOR LAMONTAGNE


GOSSET



CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE PIERRE GELIN


CLOS SAINT-PIERRE


MAISON MOLLEX


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE DE LA RENAUDIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales