Vintage Worldwide

Edition du 26/06/2018
 

Domaine de Chevalier

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Seul un grand terroir peut produire un grand vin, précise Olivier Bernard. Les vignes du Domaine de Chevalier sont entourées d’une forêt créant un véritable écosystème d’une part, mais aussi un effet de serre qui favorise la maturation des raisins. Un grand vin naît toujours dans des conditions extrêmes, c’est sur un terroir difficile qu’il tire sa grandeur. Au Domaine de Chevallier, le terroir composé de sols pauvres et complexes, il impose à la vigne d’aller puiser au plus profond la minéralité. Le vignoble, de par son environnement, ajoutés aux soins apportés aux vignes, à l’aération du sol avec le labour avec le cheval, du suivi très précis, du tri des raisins à la vendange, du respect de la peau des raisins vecteur de la qualité des tanins du vin rouge, du travail par gravitation dans le cuvier, de l’élevage en barriques très maîtrisé… Rien n’est laissé au hasard… tous les paramètres comptent. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. À Chevalier, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Depuis cinq ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Le 2016 est “le” grand millésime de ces dix dernières années, pour moi, il est même supérieur au 2015. C’est le plus grand millésime depuis 2010, en rouge comme en blanc. Domaine de Chevalier 2016 est plus sur la tension, sur la verticalité, la fraîcheur, bonne acidité. 2015 est un millésime plus souple, plus ouvert, plus féminin, plus charmeur, nous les dégusterons avant les 2016. J’aime beaucoup le 2015, pour les différencier, disons que le 2016 est plus dans le classicisme bordelais.

   

Domaine de Chevalier

Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de L'OLIVETTE


Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. “Au fil des années, notre famille a bien su préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi su faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.” Très beau Bandol rouge cuvée Spéciale 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de prune, de fraise et de fumé, un grand vin typé, puissant, de belle intensité, un vin qui demande une cuisiné épicée comme, notamment, un coquelet rôti au thym aux petits pois et artichauts ou une fricassée de chevreau aux artichauts et fèves. Le Bandol Tradition 2013, Mourvèdre, Grenache et Carignan, est de robe pourpre intense, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d’épices et de réglisse, aux tanins denses et souples, très bien équilibré en bouche.   Excellent Bandol rosé 2016, Grenache et Mourvèdre, est un vin qui dégage un nez de pêche, de rose et d’épices, onctueux et frais à la fois, idéal sur des tagliatelles au basilic et pignons ou un carpaccio de bœuf. Le Bandol blanc 2016, de robe limpide et brillante, dégage des nuances de pêche blanche et de genêt, fin, à la fois distingué et ample, quand le Bandol cuvée Spéciale blanc 2014 (Clairette et Rolle, éraflage total, suivi d’une macération pelliculaire à froid), de robe limpide et brillante, sent les fruits et les épices, suave et gras, un vin qui suit une belle évolution.

Jean-Luc Dumoutier
Chemin de L'Olivette - La Brûlat
83330 Le Castellet
Téléphone :04 94 98 58 85
Email : contact@domaine-olivette.com
Site personnel : www.domaine-olivette.com

Gérard METZ


“Le Domaine étend ses 12 ha de vignes sur les coteaux du contrefort vosgien, notre vignoble doit sa réputation à la diversité des sols et des terroirs où se situent nos vignes. Nous sommes encore en lutte raisonnée, mais commençons à nous tourner vers la culture biologique. Abrité des vents d’ouest et des pluies, notre Grand Cru Muenchberg épouse les courbes d’un croissant pour mieux accueillir et retenir le soleil. Installé de part et d’autre d’un vallon orienté au sud, il bénéficie d’un microclimat unique. Le sol et le sous-sol sont formés de sédiments vieux de quelque 250 millions d’années. Son terrain caillouteux et sableux en fait un sol pauvre mais où le drainage est excellent et le réchauffement rapide. Le cépage de prédilection du Muenchberg est le Riesling qui, à maturité tardive atteint une rare plénitude dans ce terroir au climat privilégié.” Eric Casimir nous indique que le millésime 2017 sera d'excellente qualité, prometteur et déjà très ouvert avec de belles expressions aromatiques, seul hic, la quantité n'a pas suivi, notamment pour le Gewurztraminer qui sera rare cette année. Les vendanges ont été précoces et se sont bien déroulées, les raisins étaient sains avec de superbes équilibres. Au premier trimestre, nous vendons le millésime 2016, et ensuite le 2017 à partir du second semestre. Un nouveau vin est envisagé : un Riesling Fruehmess sec, issu du terroir d’Itterswiller, qui, je le souhaite, sera classé 1er cru dans l'avenir. Cette année, nous terminons également la rénovation de nos caves et des extérieurs. Vous allez vraiment apprécier son superbe Gewurztraminer Vieilles Vignes 2016, aux notes florales délicates, de bouche onctueuse, élégante, épicée et complexe, associant puissance et distinction, d’une belle ampleur au palais. Le Riesling Vieilles Vignes 2016, de belle couleur jaune ambré, sent la pomme mûre et la noisette, d’une jolie finesse, mêlant rondeur et vivacité, idéal sur des grenouilles à l'alsacienne ou un jarret de porc aux courgettes. Beau Riesling Grand Cru Muenchberg 2014, aux arômes discrètement minéraux, de bouche citronnée, pleine d’élégance, est un beau vin typé et dense, très agréable. Muenchberg signifie “La Montagne des Moines” en Alsacien, car il a été planté pour la première fois par les moines cisterciens de l'abbaye du Baumgarten au XIIe siècle. L’abbaye est aujourd'hui dévolue à une congrégation de nonnes cisterciennes. Le Muenchberg est un magnifique amphithéâtre regardant le sud, protégé des vents par l'Ungersberg, un ancien volcan devenu montagne, qui le protège des intempéries venant de l'ouest. Le Riesling Grand Cru Muenchberg cuvée Elliot est toujours remarquable, parfumé, dense, suave, séducteur. Quant au Pinot Gris cuvée Alix, dont les raisins sont récoltés assez tard, postérieurement aux vendanges traditionnelles avec un peu de botrytis, il a un nez de fruits cuits, et mêle persistance et densité.

Éric Casimir
40, route du Vin
67140 Itterswiller
Téléphone :03 88 57 80 25
Email : eric@vinsgerardmetz.net
Site personnel : www.vinsgerardmetz.net

CLERGEOT Père et Fils


La vigne et la culture de la terre sont des choses connues depuis plus de 4 générations chez les Clergeot. “L'envie d'aller jusqu'au bout de l'aventure “raisins” a été décidée par Maurice Clergeot un beau jour de 1974, les premières bouteilles ont été commercialisées en 1976; depuis, la vinification n'a jamais cessée. A ce jour, le vignoble d’un peu plus de 5 ha, est entièrement enherbée, un enherbement naturel que nous avons laissé s'implanter depuis 1997. Pour le plus grand respect de notre terroir et de nos sols, nous pratiquons un travail à la vigne basé sur l'observation, une meilleure nutrition du sol et de la vigne, puis un meilleur entretien des sols. Ce procédé nous permet alors d'utiliser au maximum les défenses immunitaires naturelles de la vigne, procurant ainsi de nombreux apports bénéfiques à nos Champagnes. Notre travail se caractérise aussi par une meilleur préservation de l'environnement, en recréant des espaces favorables à la prolifération d'espèces et cela en utilisant l'enherbement naturel de nos parcelles (permettant par la même occasion de limiter l'érosion). En ce qui nous concerne nous appliquons depuis plus de 20 ans maintenant une méthode basée sur le respect de notre terroir, pour produire des Champagnes ayant un gout naturel unique.” Coup de cœur pour leur Champagne Grande Réserve brut, avec cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citron, de brioche et d’abricot sec, de bouche très structurée et ample, une cuvée très persistante, de belle structure, d’une finale intense. Le Champagne rosé, médaille d'Argent lors du Concours des Vins de la Vallée des Riceys 2017, organisé par l'Office de Tourisme des Riceys, mêle richesse aromatique et structure, avec de belles connotations d’abricot et de rose ample au palais, bien gourmand et offre une belle longueur également en fin de bouche. Quant à leur cuvée du Fondateur, c’est un Champagne, alliant distinction et structure, une belle cuvée ample, délicatement parfumée (rose, poire...), de jolie bouche où l’on retrouve des connotations de fruits confits et de pain brioché, très élégante, de mousse intense, idéale sur une brochette de blancs et foies de volaille ou un homard au gratin, notamment.


31 bis, rue Gaston-Cheq
10340 Les Riceys
Téléphone : 03 25 29 36 68
Email : champagne-clergeot@orange.fr
Site personnel : www.champagne-clergeot.com

CLOS TRIMOULET


Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Remarquable Saint-Émilion GC 2012, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches.  Le 2011 est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), alliant souplesse et charpente, chaleureux. Superbe 2010 (médailles d’Argent Concours Bordeaux 2012 et Vignerons Indépendant 2010) : millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. Beau 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde comme le 2008, médaille d’Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où règnent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

Earl Appollot

33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 71 96
Télécopie :05 57 74 45 88
Email : contact@clos-trimoulet.com
Site : clostrimoulet
Site personnel : clos-trimoulet.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine MARTIN


Un vignoble familial depuis 1905, qui comptent aujourd?hui 67 ha. C?est la 4e génération qui est au commande et qui cultive et vinifie dans le respect de l?environnement et dans l?esprit des traditions de leurs ancêtres qui élevaient leurs vins dans de vieux foudres de chêne.
Le CDR-Village Rasteau Les Sommets de Rasteau rouge 2012, 55% Grenache, 45% Syrah, vignes de 45 ans en moyenne vieillissement 34 mois en foudres de chêne, de belle robe grenat, de couleur intense, généreux, aux arômes de griotte et d?épices, aux tanins très équilibrés, savoureux et denses (11,60 €). Excellent CDR-Villages Plan de Dieu rouge Sélection Prestige Vieilles vignes 2012, 50% Grenache et 50% Syrah, vignes de 55 ans en moyenne, vieillissement 34 mois en foudres de chêne, au bouquet complexe, harmonieux, avec ses senteurs de fruits rouges surmûris (prune, groseille) et de violette, bien charpenté (10,50 €). Le CDR blanc 2014, 40% Viognier, 40% Grenache et 20% Bourboulenc, vignes de 20 ans en moyenne, vieillissement 3 mois minimum en cuves émaillées, est un vin aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche ronde, mêlant finesse et persistance (7 €).

David et Éric Martin
Plan de Dieu
84850 Travaillan
Tél. : 04 90 37 23 20 et 06 16 01 65 60
Fax : 04 90 37 78 87
Email : martin@domaine-martin.com
www.domaine-martin.com


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de 9 ha. Issu d'une très vieille famille de vignerons, Louis Virely s'installe à Pommard en reprenant le Domaine de ses beaux-parents au début du siècle. C'est en 1926, qu'il achètera la parcelle de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, fleuron du Domaine. En 1951, son fils Bernard reprend une partie du Domaine et se marie à une vigneronne de Meursault, ce qui enrichit le Domaine de vins de Meursault. Ensemble, ils achètent et replantent le Clos de l'Ermitage à Beaune, ainsi que diverses parcelles sur le village de Pommard. Le Domaine Virely-Rougeot est né. Au cours de l'année 2003, le Domaine a acquis 12,80 ares de Pommard Premier Cru Clos des Arvelets, ce qui en fait le plus grand propriétaire de cette appellation avec près de 2 ha. Aujourd'hui Patrick, un de leurs fils, et son épouse, Virginie, qui s?occupe de l?accueil et du conseil des clients au caveau, assurent la continuité et perpétuent la tradition familiale.
Patrick Virely propose en 2017 son Meursault Villages 2015, Bourgogne le Pinot Noir 2014, le Pommard 2015, le Clos des Arvelets 2014 (qui fête les 50 ans du vigneron), le Pommard Premier Cru les Chanlins Bas 2014.
?La récolte 2016 a été gelée à 70, voire 80%, les premiers bourgeons ont été touchés, mais, le peu de raisins récoltés ont été parfaits, ce sera un grand millésime, bien coloré, dans la lignée du 2015.?
Superbe Pommard Premier Cru Clos des Arvelets 2015, de robe grenat, avec des notes de violette et d?humus, est typé par ce terroir particulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeux, ferme et persistant, de belle évolution. Le 2014, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien présents, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, tout en bouche. Le 2013 est très typé, élégant, persistant, associant rondeur et structure, d?une finale parfumée, corsé, un vin de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus). 
Le Pommard Premier Cru Les Chamlins-Bas 2015, très typé également, parfumé, au nez dominé par les fruits cuits et la truffe, de bouche complexe aux connotations typiques de mûre, de poivre et de sous-bois, d?une belle structure, est un vin qui allie charnu et distinction. Le 2014 est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise et d?humus, un vin qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé. Le 2013 dégage des notes de cassis et de poivre, avec cette pointe d?épices et cette charpente à la fois puissante et souple, est bien charnu comme il se doit, de très bonne garde.
Excellent Pommard 2015, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, alliant structure et fondu.
Beau Meursault Premier Cru Charmes 2014, très charmeur, ample, équilibré, d?une bonne acidité, avec des arômes d?agrumes et de fleurs blanches, tout en suavité, à déboucher avec des bouchées à la reine ou une cassolette de crabe. Le Meursault 2015 est également bien classique, subtilement parfumé et persistant, aux nuances d'agrumes, un vin tout en souplesse 
Goûtez le Côte De Beaune 2015, au nez de fruits mûrs et d?humus, est riche et complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, et ce joli Bourgogne Pinot Noir 2015, où dominent les sous-bois et la myrtille, classique de son appellation, de robe intense, très bien élevé.

Patrick et Virginie Virely
9, place de L'Europe
21630 Pommard
Tél. : 03 80 24 96 70 et 06 14 68 60 13
Email : contact@domaine-virely-rougeot.fr
www.domaine-virely-rougeot.fr


Domaine La CROIX SAINT-LAURENT


Un remarquable Sancerre blanc Le Chêne Marchand 2010, sols argilo-calcaires dit "caillottes", fermentation de 15 à 20 jours en fûts, est un vin d'une grande finesse, racé, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, poire), d'un bon équilibre, de bouche parfumée et ample (12,80€, il les vaut). Le Sancerre blanc 2012, vendanges manuelles, de jolie robe dorée, au nez de fruits secs, de bouche souple et vive à la fois, est tout en nuances (9€). Le Sancerre Rouge 2011, élevé durant 12 mois en fût de Chêne de 1 à 10 vins, sent bon son Pinot Noir, un vin qui m'a particulièrement séduit, d'une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, aux tanins équilibrés, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en nuances au palais (cerise, violette), caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation (9,50€). Beau Sancerre rouge Vieilles Vignes 2008, sol argilo-calcaire, marnes brunes, vendanges manuelles, fermentation à froid une dizaine de jours, élevage 50% en fûts de 1 à 3 vins pendant 12 mois et 50% en cuves, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, rond et gras, riche, aux tanins enveloppés, de bouche bien corsée, qui poursuit son évolution (16€). Aucune hésitation.

Joël et Sylvie Cirotte
1, impasse de la Grand'Vigne
18300 Bué
Tél. : 02 48 54 30 95
Fax : 02 48 78 02 03
Email : scea.cirotte@wanadoo.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016

 



Denis FORTIN


Domaine du CHARDONNAY


Domaine de L'HERBE SAINTE


Domaine de ROSIERS


Domaine de L'AMAUVE


Château de CÔME


BRIXON-COQUILLARD


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Château La CANORGUE


Château SAINTE-BARBE


Domaine Robert KLINGENFUS


Robert AMPEAU et Fils


BONNET-GILMERT


Domaine de la COMMANDERIE


Château CASTERA


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château CAMBRIEL


Domaine MORTET Père et Fils


Charles MIGNON


Jean-Michel PELLETIER


Domaine de CHEVALIER


Château CLOS de SARPE


Château BOUTILLON


Domaine BRISSON


Domaine SEGUIN-MANUEL


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château LANIOTE


PÉHU-GUIARDEL


Château de Beaulon


Jean-Pierre DICONNE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de CHAMP-LONG


Château BEYNAT


Château Les GRAVES


Château du GRAND BOS



DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE ALARY


LA BASTIDE BLANCHE


HENRY NATTER


CHATEAU DE GUEYZE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE PICHARD


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU HOURBANON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales